ENERGIE - DES SOLUTIONS POUR PRODUIRE SANS DETRUIRE L'ENVIRONNEMENT
"Il n'y a pas de crise de l'Energie, mais simplement une crise d'Ignorance" B. Fuller

 Tout le site Quanthomme est accessible par 
www.quanthomme.fr
ou www.quanthomme.info ou 
www.quanthomme.com ou www.quanthomme.org

Retour à l'accueil TOUT Quanthomme Retour à l'accueil de la Partie 2 Retour à la liste des nouvelles    Accès au moteur de recherche

CARBURANTS ALTERNATIFS : Carburant MAKHONINE

Page créée le 30 novembre 1998 - mise à jour le 05/07/01 - le 19/08/05 - le 22/04/08 - le 24/04/08 - 08/05/2008 - 14/05/08 - 26/05/08

Notre dossier d'archives comprend des centaines de pages, des lettres d'hommes politiques, des rapports de la chambre des députés...Nous ne pourrons tout diffuser, c'est énorme et aps toujours d'une qualité graphique acceptable : nous n'avons en grande majorité que des copies que nous devons à Thierry Saint-G. qui a fait un très gros travail de recherche de documentation et nous a transmis l'ensemble de sa moisson - copies complètes de l'Illustration, d'articles de journaux, de documents officiels, de lettres etc. Et nous n'oublions pas Serge G. de Montpellier à qui nous devons le livre "Le Mystère Makhonine" et la part 001416 de la Compagnie des Carburants Makhonine

C'est grâce à eux que nous pourrons publier l'essentiel de cette affaire dont le sujet est encore, et ô combien, d'actualité !

L'invention d'Ivan Makhonine qui fit parler d'elle en tant qu'affaire Makhonine,  fit l'objet de très nombreux articles et commentaires dans la presse nationale et internationale, ainsi que dans les milieux politiques, l'armée, et le monde des affaires.

Comme toujours, il y eut ceux qui comprirent que cette invention pouvait mettre la France à l'abri des spéculations pétrolières, des grands groupes qui gouvernent la planète. Mais c'était sans compter sur leur Puissance et leurs Mensonges qui détournèrent malheureusement les décideurs de ce carburant.

Notre site a pour but de faire connaître à tous les inventions qui concernent surtout les problèmes d'énergie et de pollution.
Nous essayerons donc toujours dans la mesure du possible de vous donner le maximum d'informations sur ces inventions et leurs inventeurs.
Dans bien des cas nous n'avons pas la preuve formelle que ces inventions apportent les résultats décrits par leurs inventeurs et nous restons souvent sur notre faim, mais il en existe certaines dont les résultats sont indiscutables parce qu'ils ont été longuement vérifiés, constatés officiellement, et ont donné lieu à des applications couronnées de succès. Malgré tout leur intérêt, elles sont tombées ou ont été poussées dans des oubliettes pour des raisons complètement indépendantes de leurs aspects techniques ou utilitaires.

Ainsi il est impossible de passer sous silence une de ces inventions faites au début du siècle, par Monsieur Ivan Makhonine, ingénieur Russe.

C'est en 1981 que nous avons eu connaissance du dossier Makhonine grâce au papa de "Mme Quant'homme !" Et aujourd'hui, plus de 20 ans plus tard, et plus de 80 ans après l'époque où vivait Makhonine, nous  pensons utile de publier le plus possible de nos documents pour alimenter la réflexion de nos lecteurs.

Que de temps, d'énergie et de vies gâchés par l'orientation choisie pour alimenter en carburant les moyens de transport depuis toutes ces années, et tout ça pour en arriver à réquisitionner (ou presque) aujourd'hui de bonnes terres agricoles qui pourraient produire autre chose que des carburants. L'histoire se répète, le choix est malheureusement aussi biaisé qu'il l'a été du temps de Makhonine. Nous constatons tous les jours vers quels moyens de production ces choix orientent l'humanité...

  Page affichée actuellement : première partie du dossier Makhonine (1998)

 Vers les pages

  Makhonine Illustration partie 1
  Makhonine Illustration partie 2

  Makhonine Illustration partie 3
  Makhonine Illustration partie 4
  Makhonine Illustration partie 5

  Makhonine documents presse 1
  Makhonine documents presse 2
  Makhonine documents presse 3
  Makhonine documents presse 4
  Makhonine documents presse 5
  Makhonine documents presse 6
  Makhonine documents presse 7

  Makhonine La Montagne 1
  Makhonine La Montagne 2
  Makhonine Assemblée Nationale 1
  Makhonine Assemblée Nationale 2
  Makhonine Assemblée Nationale 3
  Makhonine lettres 1
  Makhonine lettres 2
  Makhonine lettres 3
  Makhonine Livres 1
  Makhonine Livres 2

  Makhonine photos

  Makhonine Rapports et Divers

 
 

 

Un aperçu de la vie et des inventions de Mr Makhonine par  Michel David

 

Monsieur Makhonine avait tout simplement trouvé le moyen de fabriquer un carburant idéal se situant entre l'essence et le gas-oil, ayant les avantages de chacun sans en avoir les défauts.

 
 
 

Né en Russie en 1895, Yvan Makhonine, se retrouve pendant la guerre de 14/18 dans un centre de recherche d'Etat, à inventer des armes et des munitions de toutes sortes, ce qui lui apporte la fortune.

Vers 1917, il invente le moyen de produire un carburant synthétique, capable de faire fonctionner, sans modification notoire, tous les types de moteurs à explosion habituellement alimentés à l'essence ou autres carburants.

Contrairement à l'essence, ce carburant ne peut pas s'enflammer à froid, mais seulement à chaud comme notre fuel actuel. Mais il ne peut que difficilement s'enflammer par auto allumage, contrairement à l'essence, il peut donc permettre d'augmenter considérablement le rendement des moteurs à explosion par simple élévation de leur taux de compression.

Ce carburant, un peu plus gras que l'essence, ayant l'aspect du gas-oil, est facilement pulvérisable par les carburateurs des moteurs, à condition de les munir de dispositifs de préchauffage électrique de l'air pour faciliter les départs à froid et d'augmenter l'efficacité du moyen habituel de chauffage du corps de ces carburateurs.

Quelques adaptations du poids des flotteurs et des tailles des gicleurs sont à effectuer en raison de la densité de ce produit, nettement supérieure à l'essence, et voisine de 1.

Vers 1918, Monsieur Makhonine, construit une locomotive à propulsion électrique dont les moteurs entraînant les essieux des roues sont alimentés par un générateur d'électricité lui-même entraîné par un moteur à explosion à fort taux de compression. Les wagons de ce train sont également équipés de moteurs électriques.

La source d'énergie utilisée est du naphte, pétrole brut ou à peine raffiné de l'époque, celui ci est mis en ébullition dans une chaudière, et ses vapeurs sont aspirées et traitées par un dispositif qui fait l'objet de l'invention avec une particularité jamais dévoilée par M. Makhonine.

D'après les témoins, il sort de ce dispositif une vapeur qui a l'aspect d'une fumée épaisse, et qui alimente directement le moteur à explosion du générateur électrique.

Si cette "fumée" est envoyée dans un appareil de distillation classique, elle se condense en ce fameux carburant qui peut donc être stocké pour son utilisation ultérieure.

Cette locomotive à propulsion électrique, ultra moderne pour l'époque par rapport aux gourmandes locomotives à vapeur, parcourt la Russie avec ses wagons, jusqu'en 1920 ou 1921.

Début 1922, Monsieur Makhonine, avec sa femme (la cantatrice Nathalie Ermolenko) et sa fortune, arrive en France, décidé à faire cadeau de son invention à l'Etat Français.

Pendant plusieurs années, de démonstrations en expertises, il fait fonctionner, avec son carburant et avec succès, tout ce qui est équipé d'un moteur à explosion, automobiles, camions, bateaux, avions etc.

On pourrait écrire des livres sur ce qui se passa pendant ces années, finalement tout s'arrête vers 1927 ou il se retrouve pratiquement ruiné, après avoir très largement subi le sort de beaucoup d'inventeurs.

Après la guerre de 39/40, avec les problèmes d'énergie et la dépendance qu'ils entraînent, il retrouve l'espoir d'intéresser à nouveau à son invention la France, les politiciens et autres décideurs et détenteurs de pouvoir de tout poil, ce qui aurait entraîné des conséquences économiques positives incalculables pour notre pays.

On remarque effectivement quelques sursauts d'intérêt au fil des années pour son carburant, années pendant lesquelles il cherche à développer une ou deux autres inventions, notamment l'avion à géométrie variable, idée dont il semble le réel inventeur. Cette invention sur laquelle il s'obstinera à ses frais finira de le ruiner complètement.

Monsieur Ivan Makhonine, ingénieur, inventeur Russe, décède en France en 1973 dans une maison de retraite pour émigrés Russes démunis, sans avoir dévoilé avec précision le secret de son invention, c'est à dire la technologie exacte de l'appareil qui transformait les vapeurs d'hydrocarbure et autres produits carbonés en une "fumée" condensable donnant ce fameux carburant et ceci avec un énorme rendement, ce que nous sommes incapables de réaliser avec notre science actuelle.

En conclusion, Monsieur Makhonine savait tout simplement fabriquer un carburant idéal qui n'était ni de l'essence ni du gas-oil mais un produit intermédiaire.

Il pouvait fabriquer ce carburant à partir des matières premières les plus impropres à cette opération, c'est à dire des goudrons de houille, les plus mauvais charbons, du pétrole brut, des huiles végétales et tous déchets carbonés ou hydrocarbonés.

Ce que nous savons, c'est qu'il préparait le produit de base avec des moyens qui différaient selon ce produit (voir brevet N°622.036 ci-après), de façon à en extraire une vapeur qu'il faisait passer dans une sorte de gros tube calorifugé extérieurement - dispositif non décrit dans le brevet - dont l'autre extrémité est raccordée soit directement à un moteur, soit à un appareil de distillation classique d'où sort le carburant.

Ce sont évidemment les détails de ce dispositif, absent du brevet, qui nous sont inconnus.

On sait que les rendements de production de ce carburant exceptionnel étaient d'environ 95 % avec les pétroles bruts et les goudrons de houille. Ces résultats n'ont rien de comparables avec ce qu'on obtient en quantité comme en qualité par les méthodes classiques qui nous sont connues.

Nous savons aussi que les moteurs qui brûlaient ce carburant, en plus de leur rendement exceptionnel, ne semblaient pas polluer, ils ne produisaient ni fumée ni l'odeur désagréable habituelle, mais seulement une sorte de gaz chaud avec une légère odeur agréable.


Documentation  et références sur Makhonine

 

Merci à Serge G. un fidèle lecteur de notre site qui nous a adressé  ces documents : une action Makhonine  et le livre de Dauvergne

Un de nos fidèles lecteurs (merci Thierry !) nous écrit ceci tout récemment :

 " J'ai découvert hier un livre entier sur Ivan MAKHONINE à la bibliothèque nationale. Le sujet est vraiment énorme *. Depuis plus de 80 ans, les pétroliers n'ont toujours pas à proposer de carburant ininflammable autant que je sache. Que de morts on aurait pu éviter dans des explosions de réservoirs. MAKHONINE s'est aussi révélé un précurseur dans la conception d'avions et de fusées. Il a aussi fait rouler un train électrique en 1920 pour lequel il avait conçu des groupes électrogènes (dans la locomotive et dans chaque voiture). L'ouvrage est actuellement disponible sur '' chapitre.com '' pour environ 48 € : '' Le Mystère MAKHONINE '' par Jean DAUVERGNE publié en 1961. * tout à fait d'accord !

 

Ce livre, édité en 1974 par "Les cahiers des Temps Présents" comprend une bonne partie consacrée à Makhonine, et contient également des chapitres
sur d'autres carburants

(voir en bas de page)

Livre de Pierre Fontaine " Alerte au pétrole franco-saharien"

La revue l'Illustration (qui a découvert Makhonine en le nommant le "Magicien Russe" a aussi publié plusieurs documents sur Makhonine. On trouve souvent des numéros de l'Illustration dans les brocantes et chez des bouquinistes (nous en avons trouvé quelques uns, et les publions, ils sont soulignés dans la liste qui suit)

Voici quelques références :
07.10.1922 Rareté du pétrole p.291
09.12.1922 Makhonine p.586-587
16.12.1922  Makhonine p.603
11.10.1924  Makhonine p.336-337
10.01.1925  Makhonine p.22- 23
21.03.1925 Makhonine p.252 - 253 -254 et  p.225 Iroline
04.04.1925 Makhonine p. 314
09.10.1926 Makhonine  p.383- 384

Et il y aurait aussi un article dans Match du 01.12.1973 p.59
 

et puis aussi ces numéros de l'Illustration qui nous ont été signalés comme intéressants
20.11.1926 T2 Claude p.547
15.01.1927 T1 Claude p.51 
05.03.1927 T1  Prud'homme Houdry p.231-232
06.10.1928  Nouveaux combustibles

Et puis de très nombreux articles parus plus tard dans la presse, des comptes rendus de séances à la chambre des députés, des lettres...que l'infatigable Thierry St -G. nous a adressés et que nous allons progressivement publier

Voir nos nouvelles pages concernant Makhonine (liens en haut de page)


Liste des brevets de Ivan Makhonine


 

Pour voir le brevet Makhonine N°622.036 :

Page 1

Page 2

Page 3

Page 4

Page 5

 

Il existe aussi une émission diffusée sur FR3. Elle date du 06.10.1987, c'était dans la série "Les dossiers noirs", 55 minutes d'émission intitulée :  "Le carburant miracle d'Ivan Makhonine". La série d'émissions était de Jean-Michel Carlier, enquête et texte de Denis Lefèvre.

 

 


Autres carburants cités dans le livre de Guy d'Helle

Documentations de l'Illustration (dans nos archives)

 

  l'Iroline du nom de Irène Laurent :  un carburant dérivé d'un explosif

    L'essence de pétrole artificielle : la solution française de Prud'homme- Houdry

Autre carburant (complément à notre nouvelle du 18/03/2008 )

   Le pétrole de fermentation du Dr Jean Laigret 

 

Autre source d'énergie citée dans le livre de Guy d'Helle

et dans les Carnets de René

   L'énergie thermique des mers tropicales, Georges Claude et Paul Boucherot

  La vapeur des océans, source inépuisable d'énergie utile Georges Claude et Paul Boucherot

Retour au sommaire


Retour à l'Accueil